Lignes de basse

Bonjours et Bienvenus.

Je me propose ici d’aider les nombreux bassistes & contrebassistes débutants, qui découvrent avec inquiétude une grille.De même les instrumentistes confirmés qui découvrent le Jazz pourront sans problèmes utiliser ce qui suit. Que faire en effet pour être le plus efficace et remplir correctement son rôle d’accompagnateur..? A quoi doit on penser en premier ?
Quelques notions d’Harmonie sont absolument nécessaires.

    1. Les Accords :
      Un accord est formé par plusieurs sons joués simultanément, au minimum 3 sons & au maximum autant que l’on veut.(en théorie). Dans le jazz, la plupart des accords comportent de 4 à 6 sons: Tonique/ Tierce (Majeure ou mineure )/ Quinte / Septième (majeure ou de dominante) /Neuvième/ Treizième .
      Les accords sont formés de tierces en tierces à partir des gammes.
    2. Les Gammes:
      L’Harmonie utilisé dans le Jazz est sensiblement la même qu’en musique classique d’Europe occidentale.
      Les accords sont formés à partir de 2 types de gamme:
      Le mode Majeur & le mode mineur.
      (dans l’improvisation d’autres types de gammes pourront être utilisées)

 

Formation des accords à partir d’une gamme

Nous utiliserons ici une gamme de C majeur & C Mineur.

C D E F G A (Bb) B C
Tonique Seconde Tierce Quarte Quinte Sixte (Septieme) Sept/Maj Octave
C D Eb F G Ab (Bb) B C
1 2 3min 4 5 6b (7) 7M 8

Finale 2000 13

 

 

 

 

 

 

Une des principales cause d’erreur est la confusion entre la septième et la septième majeur, c’est pourquoi j’ai volontairement fais apparaître la septième en rouge (bien qu’elle ne fasse pas partie de la gamme) et la septieme majeure (la sensible) en noir. Deux trucs (entre autres) à apprendre par cœur:

  1. La septieme Majeure est à un demi ton de la tonique.
  2. La septieme est à un ton de la tonique.

EX:
le premier accord que l’on peut former sur une gamme de C est un Cmajeur ou mineur selon le mode utilisé.
CMaj = C E G (tonique /tierce /quinte)
CMaj7 ou C7M = C E G B (Tonique/ tierce / Quinte/ Septieme majeure)
C 7 = C E G Bb ( Tonique/ tierce / Quinte/ Septieme)
Cmin = C Eb G,  Cmin7M = C Eb G B,  C-7= C Eb G Bb
Le deuxième accord est un D-7 = D F A C (Mode majeur) & D-7 5b = D F Ab C (Mode mineur)
Le troisième accord est E-7 = E G B D (Mode majeur) & Eb7M 5+ = Eb G B D (Mode mineur)
Le quatrième accord est F7M = F A C E (Mode majeur) & F-7 = F Ab C Eb 
A vous de finir et dans tous les tons !!
De préférence , utilisez votre instrument. En effet il vous apparaitra très vite que certains doigtés vous permettrons de trouver les septièmes, les quintes, quintes bémol etc…sans avoir pour autant à penser au nom de la note immédiatement! (cela viendra petit à petit).
Dans une ligne de basse La Fonction et donc la sonorité produite est primordiale ! Le nom de la note est ..secondaire!

Création d’une ligne de basse.

Dans la musique classique, le compositeur écrit tout. Notes par notes . Les mélodies, les accords. le rythme, le tempo et la ou « les  » basses. Ainsi les contrebassistes / bassistes (ou violoncellistes) n’on qu’à lire ce qui est écrit. ( le chef d’orchestre dirigeant la manœuvre ) Dans le jazz et les musiques voisines ( Chansons, Folk, Musette, Bossa, Samba, Rock , Blues ..etc..) L’harmonie est chiffrée la plupart du temps sous forme de grille.

Ex:

F7 Bb7 F7 F7

Le bassiste/ contrebassiste doit donc « inventer » son accompagnement tout en respectant l’harmonie >>> la grille .

Nous traiterons l’exemple ci dessus, ternaire en quatre temps . Le but final est donc de jouer 4 notes par mesures. Ce n’est pas chose facile, il faudra pour cela respecter plusieurs principes.

  1. Exprimer la tonalité (C F G etc..)
  2. Exprimer le mode ( majeur / mineur)
  3. Swinguer (le plus difficile)

La Tonalité.
L’exercice suivant est le plus simple. Tout d’abord se familiariser avec la grille en jouant une note par mesure (ronde) qui sera la fondamentale (tonique). Finale 2000 1
Le Mode.

Dans notre exemple Uniquement des accords Majeurs , avec septièmes de dominante Nous jouerons donc maintenant 2 notes par mesure (blanches) en exprimant à la fois la tonalité et le mode. Finale 2000 2 Nous pouvons maintenant très facilement jouer 4 notes par mesures (noires) , en doublant chaque note. Afin d’éviter la monotonie nous ajouterons la quinte sur les deux dernières mesures et déjà cette ligne commence à « sonner »! Finale 2000 3 Ici l’ajout de la quinte est sur le quatrième temps de la mesure ,ce qui annonce bien l’ accord suivant.(et plus tard très efficace pour les modulations) Pour éviter les « doublons » désagréables ( une quinte et une tonique identiques ) on octavie.(passage de la 2’em à la 3’em mesure) Finale 2000 4 Maintenant nous allons exprimer l’harmonie complètement en faisant un Arpege. Celui ci fait appel à toutes les notes de l’accord . en y incluant la Septième. Si faire des Arpèges est excellent pour la connaissance de l’harmonie et de son instrument, dans un ligne de basse l’effet produit est terriblement monotone. On évitera donc impérativement les arpèges consécutifs. Finale 2000 5 Dans l’exemple qui suit , nous avons ajouté l’octave, et dans la troisième et quatrième mesure ce que l’on appelle des notes de passage Ici la sixte et la quarte..Vous noterez aussi que pour la première fois une mesure n’est pas attaquée par une Fondamentale (mes 4) mais par un quinte. Ce concept est très important pour la musique modale, en effet lorsque l’harmonie dure plus qu’un seule mesure il n’est pas nécessaire de rejouer la fondamentale à chaque début de mesure, cela serait trop lourd, il suffira de jouer un note appartenant à l’accord sur le premier temps.(ici la quinte, mais on aurait tout autant pu utiliser la tierce) Finale 2000 6
Nous allons maintenant développer le principe des notes de passage
C’est le plus important des concepts car c’est celui qui donne la liberté de création la plus importante, et qui par la suite permettra au musicien de pouvoir improviser.
Vous devez tout d’abord comprendre deux choses fondamentales:
Les temps forts harmoniques /
 Les temps forts rythmiques.
Dans une mesure à 4 temps, les temps forts harmoniques sont le 1er et le 3èm temps, on cherchera donc à placer sur ces temps des notes importantes appartenant à l’accord (quel qu’il soit).
A l’inverse ces 1er et 3èm temps sont faibles rythmiquement (spécialement en jazz ternaire) et donc les notes jouées sur ces temps n’auront pas à etre trop « lourdes ».
Toujours dans une mesure à 4 temps les temps forts rythmiques sont (vous l’avez comprit) le 2èm et le 4èm temps et inversement ces temps sont faibles harmoniquement.
c’est donc sur ces temps (mais pas uniquement) que l’on pourra placer « nos » notes de passage.
Comment choisir ces fameuses notes de passage ? en effet , ce n’est parce que les temps sont faibles harmoniquement qu’il faut faire n’importe quoi.
Une bonne ligne de basse (Jazz classique /Jazz Modern) est une suite de notes à mouvement conjoint ascendant ou (et) descendant.votre ligne de basse ne doit pas prendre plus d’importance que le soliste que vous accompagnez !..Plus vous ferez des choses compliquées (arpèges, grands écarts entre les notes, rythmes brisés.) plus vous prendrez le pas sur le soliste.De plus ce qui est possible à un tempo medium ou lent devient impossible à executer à un tempo rapide.
Pensez simple et efficace, gardez vos idées « compliquées  » pour vos solos . Dans un premier temps, on pourra utiliser des notes appartenantes à la gamme correspondante de l’accord..en montant ou (et ) en descendant. Un principe très important est celui de Tention / Détente. Une « mauvaise » note peut sonner extrêmement bien si elle est précédée et suivie d’une  » bonne ».
Le Chromatisme supérieur ou inférieur en est l’illustration parfaite.

Nous allons maintenant dévelloper tout ce qui precede, mais pour cela nous changerons d’exemple.

CMaj7 CMaj7 Fmin7 Bb7

Appliquons les principes suivant : I .II . III . V en montant , & I . VII . VI. V. en descendant. Finale 2000 7 J’ai volontairement ajouté une barre de reprise afin que l’on retourne à la première mesure, et donc la dernière note de la 4èm mesure est très importante. De même que pour le jeux de Billard , il ne suffit pas de faire un  » bon coup » il faut se « placer  » pour pouvoir continuer à jouer dans de bonnes conditions. La création d’un ligne de basse fait appel au même principe. Finale 2000 8 Ici c’est Déjà un peu plus complexe.les notes de passages sont indiquées par un petit (p) . Nous avons là un parfait exemple de note de passage en chromatisme. Mesure 3 le La bécare est Faux (nous sommes en F mineur), mais placé sur un 4em temps et à un demi ton des deux notes qui l’entourent.. et de plus dans un mouvement conjoint ascendant ..l’effet est superbe. Idem fin de la mesure 4 (je vous rappelle que la barre de répétition nous renvoie à la mesure 1). sur le quatrième temps choisissez le chromatisme ascendant B bécare ou descendant Db.. J’ai ajouté un petit effet de rythme (mes 1 & 4) qui permettra de faite rebondir. Notez que cet effet est a chaque fois produit avant ces « fameux » 2èm et 4èm temps fort rythmique.

Plusieurs Accords par mesures

Jusqu’à maintenant dans les exemples, il n’y avait qu’un accord par mesures. Il n’est pas rare de rencontrer des grilles avec plusieurs accords, le plus souvent 2.
Dans ce cas il ny a pas 36 solutions . Il faut avec deux notes par accord être le plus efficace . Finale 2000 9 Tonique /Tierce est souvent la bonne solution, car c’est la seule pour exprimer en 2 notes , le ton et le mode. Toutefois dans le cas ou la grille comporte beaucoup d’enchainement de ce type (II V) on pourra pour éviter la monotonie, se servir de la quinte bémol comme note de passage (mes 4) et ce même si l’accord comporte une quinte juste. Finale 2000 10 Ci dessus on utilise la septieme qui descent sur la tonique (mes 1 & 2). très bel effet. Une petite nouveauté , sur le A7 (mes 2) on joue la tierce en premier, immédiatement suivit de la tonique. Idem (mes 4) on joue la quinte en premier et la tonique ensuite . Utilisation de la 5b sur le G7 (mes 3) Voici maintenant deux lignes de basse sur un blues en F qui résument bien tout ce qui precede. Entrainez vous à les jouer à la suite; Appuyer légèrement les 2èm et 4èm temps. Utilisez un métronome, ou une boite à rythme..et entrainez vous à battre le 2 et 4 avec le pied en même temps. Puis faites l’effort de les transposer dans d’autres tonalités.(Bb/ Eb/ G /c etc.etc) turtle4 Finale 2000 11 Faites confiance à votre oreille et à votre bon sens.N’essayez pas de tout expliquer. Pensez à prendre du plaisir, avant toutes choses! Finale 2000 12

Le 3/4 ou Valse jazz.

Abordons maintenant une autre forme très répandue dans le jazz : le 3/4. Il y a de célèbres morceaux en 3/4 dans le jazz comme « Someday my prince will come, Blusette, All blues, Very early.. etc  » sans compter les morceaux re-visités par des arrangeurs qui utilise le 3/4 sur des morceaux qui sont habituellement en 4/4. Les règles sont les mêmes que pour le 4/4. on joue d’abord la tonique. Finale 2001b 14 Ensuite on peut ajouter une noire sur le troisième temps ,histoire d’être un peu plus complet , la quinte ou la tierce. Finale 2001b 15 Dans la mesure Nº 3 j’ai utilisé un chromatisme (dont nous avons déjà parlé plus avant) afin de retourner au F7 en évitant la répétitions des tierces ou des quintes ce qui à la longue serait monotone. Maintenant ,comme dans le « Walking bass en 4/4 » on peut jouer tout les temps . Finale 2001b 16 Si ce dernier exemple est très efficace et utilise des principes déjà étudiés plus avant, ce n’est pas à mon avis le plus efficace. Le 3/4 est une forme fragile qui craint la monotonie, et doit sans arrêt rebondir. Finale 2001b 17 La noire pointé « bien large » divise bien la mesure en 2 et donne ainsi un effet de rebond très « swinguant ». Toutefois ,le plus agréable dans un 3/4 est un mélange de tout ce qui précède , en y ajoutant quelques effets rythmiques. Finale 2001b 18

Pour finir: écoutez  des bassistes qui swinguent!!!


Paul Chambers
© Paul Chambers / Yusef Lateef (Bass region)

1. Bass Region     

 

Ron Carter © Horace Silver (Slow Down)

2. Slow Down (Horace Silver)     

 

A vous de Jouer; et si cette page vous a aidé merci d’avance

3 réflexions au sujet de « Lignes de basse »

  1. marc d

    merci Jean pour ce cours clair… je cherche à écrire une ligne de basse au tuba pour les standard « Tenderly » et « the shadow of your smile » est ce que par hasard elles existent déjà? merci pour votre réponse. joyeuse fin d’année. marc d

    Répondre
    1. Laride Auteur de l’article

      Bonjour et merci pour vos commentaires .
      Par définition dans le jazz les lignes basses pré/écrites n’existent pas puisqu’elles sont créées/ inventées sur le moment par le bassiste ou tubiste.
      Le mieux si vous n’arrivez pas à en créer, est d’en relever une sur une version que vous aimez.
      Toutefois si comme vous dites mon cours est clair 🙂 vous devriez arriver facilement à vos fins .. fondamentale sur le premier temps, tierce sur le troisième et ensuite vous faites le lien entre les deux .. et ensuite il faut varier ..
      bonne chance et meilleurs voeux

Laisser un commentaire