Le sus4

J’ai pu constater à quel point cette notation restait floue pour beaucoup d’étudiants.

Comment improviser quand on rencontre un accord noté sus 4 ?
Beaucoup, par ignorance  se contentent de jouer à l’instinct  et « tournicotent » autour d’un accord dont la tierce aurait mystérieusement disparue et reviendrait peut-être à un moment donné..
Ça n’est pas complètement faux mais il y a mieux à faire, même si « tournicoter » est très bon pour l’oreille.

Un accord est composé au minimum de tonique/tierce/quinte, ou tonique/tierce/septième.(plus intéressant)
Un sus 4 voit sa tierce remplacée par la quarte, donc un accord  dont la tierce est « retardée », en suspension.. d’ou le mot sus.
Très utilisé dans le rock, la variété.

Ex ci dessous: ( pas de septièmes dans ces premiers exemples ) L’emploie des cordes à vide à la guitare est très pratique et sonne très bien.

Sur le premier graphique le G (la quarte) devient F# la tierce du D majeur

dsus-guitare-

 

 

 

 

 

Sur le deuxième c’est la même chose mais en A majeur le D se transforme en C#

asus-guitare-

Ex: J’ai choisi 3 extraits des « Who », et un vieux morceaux des Shocking Blue (Seventies)

Dans le jazz et musiques voisines (Bossa samba) les accords sont souvent enrichis d’extensions. On supprime souvent la quinte et on  rajoute par exemple des 7èm , 9èm , 13èm etc etc .

Ce n’est pas impossible, mais il est plus rare d’avoir par exemple un D mineur ou un G tout nu.
Un cadence sans 7èm II V  I   Dm G  C deviendra  Dm7 G7 C Maj7  et même souvent on ajoutera une 9èm au Dm7  qui deviendra donc si on la conserve, la 13èm du G7 et toujours si on la conserve,  la tierce du CMaj 7.

Votre D mineur 7/9 = D F A C E  notez que cet accord est potentiellement  un F Maj7/13
Votre  G7/13 = G B D F E

Pour obtenir une belle sonorité moderne, plaçons  la basse du V  sur le II .
Cela nous donne un D mineur 7/9 basse G ( Dm79/G)  ou F Maj7 basse G ( F/G)
ou  plus simplement le fameux   G sus4.

Remplacer une cadence II V  avec un sus 4 g-sus-piano

En raisonnant un tout petit peu on  déduit qu’un sus4  c’est un deuxième (ou quatrième) degré avec une basse de cinquième degré.
Vous apprenez ça par coeur:  sus 4 = II (ou IV) basse de V. et partant de ce principe improviser sur un sus 4 devient bien plus facile
Ex: A sus 4  = impro sur E mineur 7 ou G Maj7.. cela vous évitera de commencer votre solo avec un A.. pas faux mais il y a mieux.

N’oubliez pas que les accords mineurs (faites l’expérience) adorent les 9èm encore mieux que les tierces;  alors par exemple un beau F# aiguë sur un A sus 4  c’est top!

Exemple de cadence en Eb

II (Fm7)  V (Bb7b9) I sus (Eb sus4)  I (Eb)
Le Ab du Bb7b9 reste (pourrait/ devrait être lié) sur le Eb sus 4 et devient G pour résoudre en Eb majeur ( pas de 7èm sur le dernier accord dans cet exemple). 

cadence-Eb

——-

L’accord sus 4 a une autre qualité  .. (en dehors de sa fonction tonale ou il fait office de remplaçant de luxe),  il peut s’enchainer avec n’importe quel autre accord sus 4 sans aucun problème. Amusez vous à jouer n’importe quel sus 4 à la suite d’un autre .
Ça sonne toujours! 
Aucune obligation tonale, liberté totale  🙂

Ex:
Maiden Voyage (Tout les accords ! avec parfois des subtilités Hancockiennes) 
Petit Bouchon (Entre 1:22 et 2:00)


Maiden Voyage © Herbie Hancock
Petit Bouchon © Jean Bardy

Pour m’encourager à continuer 🙂



Une réflexion au sujet de « Le sus4 »

Laisser un commentaire