Repas de fêtes

Un repas tout en contrepèteries

Si ce menu vous déplaît ou vous parait incomplet..libre à vous de me transmettre vos idées culinaires…

Pour commencer rendez vous au restaurant : « Au Congre Debout » ou à « L’Auberge de Vendée » (le long de la côte, évitez la sncf car la bouffe des trains est dégueulasse ! )

Le Menu

Une tourte aux cailles, suivie d’une escalope à la salade..
Une bavette à
l’échalote ou si vous préférez 2 tranches de jambon..mais laquelle: la fine ou l’épaisse ?
Ensuite (le cuisinier ayant un canard sur le feux) les dames apprécieront certainement un caneton à la russe, accompagné
de frites biseautées.
Ahhh le parfum des moules-frites ..
On évitera de cracher dans la soupe !!

Une volaille peut-être, dont on apprécie le goût de blanc, qui cuit dans son jus et farcie de gélatine à pâté.(pas de fausses graisses)
Certains voudront encore des nouilles.
On évitera la menthe forte.
Le fromage sera servi par un nain sectaire ! (un pur salaud!), sur une laitue séchée.

Pour Le vin : Une fine Appellation s’impose!
( acheté au salon des vins )
En dessert (si on n’a pas oublié le Moka dans l’auto Kabyle ) un flanc anglais ou
une orange pelée au jus.
Puis après avoir changé les verres usagés, pour la digestion une divine poire, ou un petit marc très doux; (et surtout pas de jus de café!)
Rien ne vaut un bon marc après la dinette.
Pour finir, les musiciens, après un petit soupir, se remettront à jouer
et enfin nous irons dormir à « L’hôtel du bon coucher »

Une réflexion au sujet de « Repas de fêtes »

Laisser un commentaire